Dans quels cas faire appel aux sapeurs-pompiers ?

couv internet.jpg
Du 1er au 15 avril 2016, le SAMU 95 et les sapeurs-pompiers du Val d’Oise lancent une campagne de sensibilisation grand public sur les numéros d’appels d’urgence 15,18 et 112

Les numéros d’appels d’urgence peuvent être mal connus ou parfois mal ciblés. C’est pourquoi, le service Départemental d’Incendie et de Secours du Val d’Oise et le Samu 95 réalisent, du 4 au 17 avril 2016, une campagne de sensibilisation sur tout le département pour informer le grand public sur les numéros 15, 18 et 112.
Cette campagne soutenue par le Conseil Départemental et la Préfecture prendra forme avec une affiche apposée dans les 340 abris-bus du Val-d’Oise et sera relayée avec des plaquettes informant la population sur les missions des sapeurs-pompiers et des équipes du Samu.
Les sapeurs-pompiers du Val-d’Oise exercent des missions de secours à personne, de lutte contre les incendies et de protection des biens. Ils sont envoyés en premier secours sur les urgences vitales pour exercer des gestes secouristes avant l’arrivée d’une équipe médicale si celle-ci est nécessaire. Leur action est déterminante pour la prise en charge d’une victime.
Le Samu 95 est un service hospitalier qui assure une écoute médicale permanente. Le médecin régulateur évalue la gravité de l’appel. Il détermine et déclenche dans les délais les plus brefs la réponse la plus adaptée à la nature de l’appel: conseil médical, ambulance privée, médecin généraliste, véhicule de sapeurs-pompiers, ambulance de réanimation (Unité Mobile Hospitalière), hélicoptère sanitaire.

Les missions de secours à personne sont exercées conjointement par les sapeurs-pompiers et le Samu. Cette campagne vise par ailleurs à montrer l’interopérabilité entre les deux services de secours. Les appels aux «15 », « 18 » et « 112 » sont régulés par des opérateurs qui déclenchent l’envoi des moyens appropriés à la prise en charge des victimes.

Zoom sur l'action des sapeurs-pompiers et du Samu

L'action des sapeurs-pompiers est déterminante pour la prise en charge de la victime. Ils peuvent effectuer les gestes suivants : pose de collier cervical, atèles, distribution d'oxygène, contrôle d'une hémorragie, prise en charge de membres sectionnés...

Pour les interventions plus spécifiques qui demandent la mise en œuvre de moyens de grande ampleur, le recours aux sapeurs-pompiers est indispensable, comme par exemple la prise en charge d'une victime en haut d'une grue par l'équipe d'intervention en milieu périlleux, la mise en œuvre des outils de désincarcération d'un accidenté de la route, ou encore la protection des populations au risque chimique...

Pour certaines situations, les sapeurs-pompiers transfèrent l'appel au Samu pour régulation médicale. Un médecin régulateur répond et évalue la gravité de l'appel. Il peut décider de l'envoi d'une équipe médicale d'urgence et de réanimation (SMUR), de l'envoi d'un véhicule de sapeurs-pompiers, de l'envoi d'une ambulance privée. Il peut aussi dispenser des conseils médicaux ou des visites et consultations médicales. Enfin, il peut décider d'orienter vers les urgences.

Alerter les secours

Comment alerter les secours ?

Les sapeurs-pompiers doivent être alertés en composant le 18. Le demandeur est alors mis en relation avec le centre de traitement de l’alerte qui coordonne la réception des appels pour l’ensemble du département et fait intervenir les secours adaptés, disponibles et les plus proches.

Les informations à communiquer sont les suivantes :
  • le motif de l’appel (feu, accident…)
  • l’adresse ou le lieu avec la plus grande précision possible (commune, rue, numéro, étage, code d’accès, nom sur interphone…). Sur autoroute, préciser, le point kilométrique et le sens de circulation).
  • le nombre de victimes et leur état apparent ;
  • les dangers particuliers (électricité, gaz, produits chimiques…) ;
  • le numéro de téléphone où vous pouvez être rappelé.
Dans tous les cas, le demandeur ne doit jamais raccrocher le premier.

L’appel au 18 est gratuit, y compris à partir d’un téléphone portable. Il reste possible lorsque le crédit de communications est épuisé. De même, il ne nécessite pas de carte téléphonique dans les cabines publiques.

L’alerte des secours peut également être transmise par les bornes d’appel (reliées à la police ou à la gendarmerie) situées sur autoroute ou certaines voies rapides.

Le « 112 », numéro unique européen pour les appels d’urgence, est réceptionné, selon les départements, par les sapeurs-pompiers ou le SAMU (cas du Val-d’Oise).

Dispositif spécifique pour les sourds et malentendants

Afin de permettre aux déficients auditifs d’alerter les secours, un centre national spécialement équipé traite leurs appels d’urgences. Il est joignable en composant le 114.

Les sapeurs-pompiers du Val-d’Oise mettent également à disposition trois moyens d’appels d’urgence qui leur sont réservés :

Par e-mail :
Par sms : 06 45 95 18 45
Par fax : 01 34 35 33 18.
Une application I-Phone et smartphone est également disponible. Elle permet d’alerter les secours grâce à des pictogrammes intutifs qui résument les situations d’urgence. Cette application « IRAUDA » (interface de réception des appels d’urgence pour déficients auditifs) est téléchargeable gratuitement sur Apple store et Androïd market.
Retour haut de page